Votre navigateur n'est pas assez récent pour visualiser ce site
Utilisez une version récente de Safari, Firefox ou Chrome
Et pour Internet Explorer, une version supérieure ou égale à IE9

Objets et mobiliers des XXe et XXIe siècles dans les collections publiques françaises

Les quatre grandes collections publiques françaises d'arts décoratifs et de design, du début du XXe siècle à nos jours – les Arts Décoratifs, le Centre national des arts plastiques/Fonds national d'art contemporain, le Centre Pompidou, Musée national d'Art moderne/Centre de création industrielle (Mnam/Cci) et le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole – se sont regroupées autour de l'association Videomuseum, pour construire ensemble une base commune et en offrir un accès libre sur Internet.

Le ministère de la Culture et de la Communication a soutenu cette initiative d'envergure à travers son plan national de numérisation. Cette nouvelle édition du portail en ligne est réalisée dans le cadre de la Politique nationale du design (lancée en 2013, conjointement avec le ministère chargé de l'industrie) dont l'objectif est qu'une véritable « culture du design » s'instaure en France.

L’enjeu est double : d’une part, grâce à la numérisation des notices et des images d’objets, il s’agit d’élargir l’accès aux collections d’arts décoratifs et de design françaises ; d’autre part, en privilégiant le partenariat des quatre établissements les plus importants dans le domaine et en regroupant virtuellement leurs fonds, de construire une base de taille critique.

Le site donne à tous les publics, professionnels, chercheurs mais surtout amateurs, curieux, étudiants, une vision immédiate et documentée de milliers d’objets représentatifs des grands courants du design. La richesse de ces fonds tient à la fois aux objets « emblématiques », mais également aux objets les plus « quotidiens » qui le composent. Les pièces de Le Corbusier, Charlotte Perriand, Alvar Aalto, Charles and Ray Eames, Arne Jacobsen, Joe Colombo, Ettore Sottsass, et jusqu’à Philippe Starck, Matali Crasset ou les frères Bouroullec (pour n’en citer que quelques-uns) peuvent être consultées sur cette base commune. A travers des notices complètes et illustrées, le portail design permet d’explorer les caractéristiques d’une œuvre, le travail d’un créateur, ou plus généralement l’histoire du design.

La partie éditorialisée du site, dont l’objectif est de s’enrichir au fil du temps, met à disposition du visiteur des dossiers d’expositions, des vidéos, des interviews de designers… qui permettent d’apporter un éclairage historique et didactique sur les œuvres présentées dans le portail.

La grande réussite de ce projet est d’avoir réuni autour d’une même ambition, à la fois scientifique et de diffusion, des institutions et des enjeux très différents. Musées, fonds d’État ou des collectivités territoriales, collections de grandeur variable, logiques d’acquisition variées : le projet a pour ambition d’offrir aux collections publiques de design en France une vitrine à l’échelle nationale et internationale, et donc de s’ouvrir, à l’avenir, à d’autres collections publiques d’arts décoratifs et de design.

Le portail des collections design constitue une exceptionnelle source de connaissance, ancrée dans les collections et l’histoire du design, et ouverte à tous, dans le présent.