Votre navigateur n'est pas assez récent pour visualiser ce site
Utilisez une version récente de Safari, Firefox ou Chrome
Et pour Internet Explorer, une version supérieure ou égale à IE9

fermer
Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Depuis la dernière fois... - Collection de design


L’accrochage conçu par le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole ambitionne, en utilisant les espaces intérieurs et extérieurs du musée, de rendre compte, à travers quelques “témoins” significatifs choisis parmi les achats les plus importants de ces quatre dernières années, des grands axes de la politique d’acquisition conduite par le Musée à l’égard du design en mettant en exergue, des points de vue, des catégories d’objets, des créateurs, des firmes ayant marqué, chacun à leur manière, un moment de l’histoire du Design.

Ainsi conçu, cet accrochage met en évidence la volonté du Musée d’éviter l’écueil d’une politique d’acquisition “échantillonnaire” et de structurer, au contraire, ses collections autour de pièces exceptionnelles ou d’ensembles développés représentatifs d’une période ou d’une problématique clairement énoncée.

ESPACE EXTERIEUR

Jean Benjamin MANEVAL : “La Bulle Six Coques” (1964).

Le projet consiste à montrer – comme une sorte d’"ovni" – l’extraordinaire objet – à la limite de l’architecture et du Design – que constitue la Bulle Six Coques de Maneval.
Conçu en 1964, édité en petite série, ce rarissime prototype pour une architecture en matière plastique rend compte des nouveaux usages d’une architecture liée à l’apparition de nouvelles technologies et de pratiques sociales nées avec la civilisation des loisirs. La “Bulle Six Coques” exprime les fantasmes “aveniristes” d’une société caractérisée par l’usage qui est fait, ici, de matériaux inédits ( matières plastiques et synthétiques ) et d’un vocabulaire formel inspiré de la conquête spatiale et des B.D. de science fiction … Elle peut aussi être regardée comme la matérialisation et le dernier état des recherches initiées par les architectes modernistes – au premier rang desquels Le Corbusier – autour du concept de “cellule”, espace minimum, rationalisé, intégrant tous les éléments nécessaires au confort et à la satisfaction des besoins d’un individu à l’époque moderne.

ESPACE INTERIEUR

LE CORBUSIER – Charlotte PERRIAND à la Cité Universitaire de Paris.

De 1932 à 1959, Le Corbusier et Charlotte Perriand ont eu à plusieurs reprises, ensemble ou séparément, l’occasion d’intervenir sur des projets d’architecture et/ou d’architecture intérieure se rapportant à la Cité Universitaire de Paris : Pavillon Suisse, Maison du Mexique, Maison de la Tunisie, Maison du Brésil.

Le Musée conserve dans ses collections plusieurs témoignages de ces différentes réalisations : pièces de mobilier et surtout l’ensemble des éléments constituant une chambre d’étudiant pour la Maison du Brésil. Cet accrochage s’articule donc autour de la reconstitution de cette chambre aménagée par les deux créateurs, dans les espaces conçus par Le Corbusier, en 1959. Acquis par le Musée en 2002 cet important ensemble n’a jamais été présenté à Saint Etienne. Il fait ici l’objet d’une reconstitution “à l’identique”. La question de la “cellule”, au centre des préoccupations des deux créateurs depuis les années 1920, anticipe les recherches sur un habitat “unitaire” dont la Bulle de Maneval constitue, dans les années 1960, l’un des avatars les plus fameux.

Cet accrochage nous permet, au moment où ouvre au public l’Eglise Saint-Pierre de Firminy, de manifester l’articulation du Musée au projet de remise en valeur du site Firminy Vert et du patrimoine Le Corbusier.

PETIT OBJETGRAND DESIGN

Dans cette salle sera présenté un accrochage centré sur le “petit design” : objets de la vie quotidienne, conçus pour le bureau comme pour la cuisine ou les loisirs…
Il s’agit de montrer comment tous les objets, jusqu’aux plus modestes, sont justiciables de l’intervention d’un designer et comment les designers, des bureaux de design intégrés aux entreprises et aux individualités les plus prestigieuses, ont su prendre en compte cette catégorie particulière d’objets. L’acquisition proposée cette année d’une importante collection d’objets Braun pourrait constituer l’axe structurant de cette présentation laquelle permettrait, par ailleurs, de prolonger la réflexion initiée en 2004 autour de l’objet ménager dans le cadre d’une collaboration établie entre le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole et l’Association des Arts Ménagers.

Mark NEWSON

Autour de l’acquisition, effectuée en 2004, d’un ensemble monumental et rarissime de Blocs de rangement mobiles commandés, à la fin des années 1990, par le créateur de l’Ecole d’Anvers, Walter van Beriendonck au célèbre designer australien, cet accrochage prend la forme d’une présentation monographique illustrant quelques aspects du travail de l’une des figures majeures du design contemporain international.

APPLE… Des souris et des gens

Depuis sa création en 1976, l’entreprise Apple s’est donnée pour objectif l’entrée de l’informatique dans les foyers. En une trentaine d’années, celle-ci est passée d’un milieu confidentiel à la ceinture de tout adolescent “branché” du début du XXIème siècle. Cet apprivoisement de la micro-informatique s’est effectué grâce à l’association d’innovations technologiques et pratiques mais aussi relationnel et sensible, grâce, aussi, à une veille permanente qui a permis à la marque d’anticiper les modes de vie et les nouveaux rapports à l’informatique qui en découlent. L’accent fort mis sur le design, à partir des années 1990, avec l’arrivée de Jonatan IVE s’inscrit bien sûr dans cette perspective. Il s’agit moins, avec cette présentation, de mettre en exergue une marque que de comprendre les mécanismes liés à l’apparition dans le champ de la technologie et du design d’un nouveau type d’objet. C’est pourquoi le Musée s’est associé, dans le cadre du Mastère Dual Design, à un travail de recherche qui trouve sa concrétisation dans cet accrochage conçu par un groupe d’étudiants de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs et de l’Ecole Supérieure d’Art et Design de Saint-Etienne.

Marc NEWSON, "Egouttoir Dish Doctor", 1998. Egouttoir. 10 x 39 x 46 cm.
© DR.
Steve JOBS, FROG DESIGN, Jerry MANOCK, Terry OYAMA, "Ordinateur Macintosh 128 K", 1984. Ordinateur 34 cm x 25 cm x 28 cm. Clavier 6 cm x 34 cm x 14,5 cm.
© DR.